450 663-4245 | 1-800-463-4245 |

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Pelouse

Défiler vers le bas

Semer au printemps

Semer du gazon au printemps permettra aux semis de profiter d’une germination rapide mais le manque d’eau pourra compromettre la croissance des plantes, et transformer le jeune gazon en paillasson.

Semer en automne

Semer du gazon en automne va permettre de favoriser le développement de la partie souterraine. Grâce aux premières chaleurs, les plantules vont se développer rapidement, ce qui formera un gazon bien dense.

Comment semer du gazon ?

Voici une liste des principaux conseils pour bien réussir à semer du gazon :

Bien brasser votre mélange

Une fois en possession du sac de gazon à semer, le mélange devra être brassé généreusement. Dans ce but, on conseille de le verser dans un seau. Cette étape est essentielle parce que le mélange contient des graines plus lourdes que d’autres, lesquelles ont tendance à descendre au fond et à le rendre moins homogène.

Il ne faut pas négliger pas cette étape, auquel cas ce cela visible au moment de la pousse et une fois que le gazon sera développé. Tout au long de l’opération, le brassage devra être renouvelé plusieurs fois.

Le bon dosage

Plus une espèce possède de graines au gramme, moins la quantité à semer sera importante. Le bon dosage se situe entre 30 et 50 grammes au m², soit 3 à 5 kg par are.
Le dosage de cette quantité dépend de la zone où sont effectués vos semis :

• Près de la maison et sur les lieux de passage, il convient de semer une quantité plus importante pour que votre gazon soit plus épais et plus beau mais aussi pour qu’il résiste mieux aux piétinements.
• Sur les parties de la pelouse considérées comme de la prairie, il sera possible de réduire la dose.
• On conseille de ne pas semer moins de 20 grammes au m².

Le bon geste

Il est facile de trouver des semoirs dans le commerce, mais rien n’est mieux que le semis à la volée. Si vous vous servez d’un semoir, la répartition sera régulière mais il faudra veiller à ce qu’aucun passage ne recouvre le précédent. Il ne devra pas y avoir de manque ni de zones surchargées. Les graines sont très visibles sur le sol, ce qui facilite la répartition.
Si vous semez à la main :

• Il faut commencer par diviser le terrain en bandes de 4 à 5 mètres de largeur et à les croiser afin d’obtenir un damier. Pour bien repérer les carrés, il est conseillé de planter un piquet à tous les croisements.
• Ensuite vous devez diviser la quantité de graines à semer en autant de bandes à parcourir puis semer le long de chaque bande en reliant un bord à l’autre, c’est-à-dire en remontant le long de la suivante, puis descendant le long de la suivante etc., et faire de même en reliant les deux autres bords de votre terrain, en croisant la première série de bandes.
Pour une meilleure prise en main des graines, vous pouvez les mélanger avec du sable, ce qui vous donnera un volume plus facile à tenir.
Une autre méthode plus longue consiste à semer par carré que vous ensemencez les uns après les autres.

Bien protéger vos graines

Une fois le semis terminé, vous devez protéger vos graines en les recouvrant légèrement. Il est conseillé de les recouvrir de terreau sur une épaisseur de 2 à 3 cm, ce qui tout en les protégeant leur apportera des éléments nutritifs. Si le terrain est vaste, cette solution sera cependant très coûteuse.

Il existe une méthode très économique qui consiste à ratisser très légèrement votre terrain sur une profondeur de 3 à 4 millimètres, en veillant à ne pas endommager le nivellement par des gestes brusques.

Il faudra terminer par un passage de rouleau, lequel plaquera les graines à la terre pour favoriser leur germination.

Vos premiers travaux

Une fois le gazon semé, vous n’aurez plus qu’à attendre tout en arrosant régulièrement par fines gouttelettes (il faut que la terre soit constamment humide), que les graines germent et qu’elles forment un fin duvet vert :

• En fonction des espèces et du climat, cette étape pourra prendre de 8 jours à 2 ou 3 semaines.
• La moindre mauvaise herbe qui germe devra être arrachée en veillant à bien enlever sa racine.
• Quand le gazon aura atteint une dizaine de centimètres, vous pourrez procéder à sa première tonte. Il ne faudra pas attendre plus longtemps car sinon les feuilles vont se coucher au sol et il sera quasiment impossible de les couper à la même hauteur.

Après la première tonte, passer le rouleau est à nouveau nécessaire, pour replacer les jeunes plants qui auraient été déchaussés lors du passage de la lame.